02/06/2013 : Mutuelle santé : le niveau de couverture complémentaire des français

Mutuelle santé : le niveau de couverture complémentaire des français

La mutuelle santé, est une société à but non lucratif, qui a pour objectif de vous rembourser, soit une partie, soit la totalité de vos dépenses de santé, ces dépenses n’étant pas couvertes par votre assurance maladie obligatoire. Elle est aussi appelée assurance complémentaire santé. En général, les mutuelles agissent en complément à la sécurité sociale suivant le code de la mutualité. Vu qu’aujourd’hui, les sécurités sociales remboursent de moins en moins les frais de dépenses, adhérer à une mutuelle santé est devenu une nécessité. Les garanties des complémentaires santé sont diverses et relatives à vos besoins : frais optiques (lunettes), frais dentaires (prothèses, implants dentaires…), frais de maternité, hospitalisation, retraite et prévoyance (accident, décès ou indemnités journalières). Une mutuelle santé vous permet alors de dépenser le moins possible pour vos soins. 

Mutuelle santé : qui est concerné ?

La mutuelle santé peut être individuelle, familiale, entrepreneuriale ou estudiantine.

La mutuelle santé concerne trois principales catégories d’individus, à savoir :

-  Les salarié

-  Les étudiants

-  Les seniors

Par salariés, on signifie toute personne qui ne bénéficie pas d’un contrat collectif au sein de l’entreprise où elle travaille. Dans le cas des étudiants, âgés entre 16 et 28 ans, ils doivent d’abord être affiliés à la sécurité sociale étudiante.

Mutuelle santé : comment ça marche ?

En général, la mutuelle santé prend en charge, une partie ou la totalité de ce qu’on appelle le ticket modérateur. Il s’agit de la différence entre le tarif de base de la sécurité sociale et le remboursement qu’elle effectue.

Supposons qu’une visite chez un médecin généraliste conventionné est de 20 €, la sécurité sociale rembourse 70% de la somme, soit 14 €, de laquelle on soustrait 1€ au titre de la participation forfaitaire. Le ticket modérateur est alors égal à 5€, soit 20 €- (14 €-1 €). Ainsi, la mutuelle santé vous rembourse 5 €. Son taux dépendra bien évidemment du médecin traitant, de l’acte médical et de la santé de la personne concernée.